A propos

Faire flèche de tout bois : Mettre tous les moyens en oeuvre pour réussir. Se servir de tous les moyens, de toutes les ressources dont on dispose.
Dans les temps difficiles de guerre par exemple, n’importe quel morceau de bois, si mauvais soit-il, peut devenir une flèche qui atteindra sa cible et permettra de remporter la bataille.

Et quasi universellement régnera une maladie bien horrible et redoutable, maligne, perverse, épouvantable et déplaisante, laquelle terrifiera le monde ; sous son influence, plusieurs ne sauront de quel bois faire flèche, et bien souvent chercheront à s’en tirer en rêvassant, en raisonnant sur la pierre philosophale et les oreilles de Midas.
Je tremble de peur quand j’y pense ; car je vous dis que cette maladie sera une épidémie, et Averroès l’appelle « manque d’argent ».

Rabelais : Pronostics pantagruélins certains, véritables et infaillibles pour l’année perpétuelle, 1532