fille de paille

Les chroniques de [sa] vie sans carbone du journaliste Antoine Sachs nous emmène à vélo sur les routes de France pour traiter de sujets autour du réchauffement climatique. Sa contrainte : son périple ne doit avoir qu’un impact réduit sur l’environnement.

Niché au sommet d’une falaise en Ardèche, le Hameau des Buis est une expérience très écologique et peut-être encore plus sociale. Sous la houlette de Sophie Rabhi, fille du philosophe et spécialiste de l’agriculture bio Pierre Rabhi, un village est en train d’être construit autour d’une école Montessori, essentiellement par des bénévoles venus là s’initier à la construction bioclimatique et à la vie en communauté.

Voici quelques méthodes de construction bioclimatique, avec, non exhaustivité oblige, un focus sur trois techniques mises en oeuvre au hameau des Buis : les briques en terre/paille (pour créer notamment des cloisons à forte inertie thermique), l’étanchéité à l’air (via des rouleaux de fibre de chanvre tartinés avec de la terre), mais aussi les limites du système (les fondations sont en béton).

Un commentaire

  1. wermheri-tool
    Posted 22 septembre 2010 at 1 h 58 min | #

    Merci pour cette information interessante

Poster un commentaire

Vous ne vous êtes jamais inscrit. Les champs obligatoires sont marqué par *

*
*