le dernier homme


Dans le monde sans visage de Google, il n’en reste qu’un et… il est charpentier !


Agrandir le plan

Grâce au service StreetView de Google, on peut sillonner le monde entier dans son fauteuil mais sans jamais croiser une tête d’humain. En effet, afin garantir la vie privée des passants pris dans l’oeil de la GoogleCar, tous les visages sont floutés. Mais le logiciel peut faire des oublis s’il n’analyse pas les bonnes zones de la photo. Comme un couple de Pennsylvanie, ce charpentier pourrait réclamer au moins 25 000 dollars de dommages et intérêts. Google a répondu :

Avec la technologie des images satellites aujourd’hui, une vie vraiment privée est impossible, même dans le désert.

Et Big Brother a bien fait puisque le juge a donné tord au couple…

Un commentaire

  1. doug
    Posted 17 février 2010 at 13 h 05 min | #

    À l’occasion du festival d’art numérique berlinois Transmediale, les militants du F.A.T. (Free Art and Technology) ont traité le thème « Fuck Google ».
    Un atelier a bidonné une fausse Google Street View Car. Leur déambulation berlinoise a donné lieu à de beaux moments capturés dans cette vidéo :

    F.A.T. Lab: Fuck Google Week Wrap Up from Evan Roth on Vimeo.

Poster un commentaire

Vous ne vous êtes jamais inscrit. Les champs obligatoires sont marqué par *

*
*